FAQ sur les licences dans Exchange

Le FAQ ci-dessous fournit des réponses aux questions fréquentes concernant les licences Exchange.
Transition entre versions d’Exchange Server
Non, la licence du client Outlook n’est plus incluse avec la licence d’accès client Exchange depuis Exchange Server 2003 et elle doit être achetée séparément pour Exchange Server 2013. La licence d’accès client standard d’Exchange Server 2013 fournit les droits d’accès à la messagerie électronique, au calendrier, aux contacts et aux tâches par le biais d’Outlook Web App (OWA) ou par le biais d’un appareil mobile via Exchange ActiveSync.
Ces fonctionnalités sont devenues des « stratégies de rétention » dans Exchange Server 2013 et elles incluent à présent la possibilité d’appliquer des stratégies à des courriers électroniques individuels, en plus des dossiers. Voici comment ces fonctionnalités ont évolué d’une version à l’autre :
  • Exchange Server 2003 : la licence d’accès client standard incluait le Gestionnaire de boîtes aux lettres.
  • Exchange Server 2007 : la licence d’accès client standard incluait les dossiers par défaut gérés, tandis que la licence d’accès client Entreprise incluait les dossiers personnalisés gérés.
  • Exchange Server 2010 : la licence d’accès client standard incluait des fonctionnalités améliorées pour les dossiers par défaut gérés, tandis que la licence d’accès client Entreprise incluait des fonctionnalités améliorées pour les dossiers personnalisés gérés.
  • Exchange Server 2013 : les licences d’accès client standard et Entreprise incluent désormais des stratégies de rétention.
  • Exchange Online : la licence d’accès client standard inclut les stratégies de rétention par défaut, tandis que la licence d’accès client Entreprise inclut des stratégies de rétention personnalisées.
Exchange Server 2013 continuera à exploiter les groupes de disponibilité de base de données, qui sont un ensemble de serveurs de boîte aux lettres qui utilisent la réplication continue pour mettre à jour les copies de base de données, qui communiquent pour la gestion des échecs et qui peuvent fournir un basculement automatique permettant de récupérer lors d’une série de problèmes pouvant affecter les composants, les bases de données, les serveurs et les centres de données individuels. Exchange Server 2013 fournit également une disponibilité gérée, c’est-à-dire des fonctionnalités de surveillance interne et orientées récupération étroitement intégrées pour aider à prévenir les échecs, restaurer proactivement les services, lancer les basculements de serveur automatiquement ou inviter les administrateurs à prendre des actions. L’accent est davantage mis sur la surveillance et la gestion de l’expérience utilisateur final que sur la seule disponibilité des serveurs et composants, pour s’assurer que le service reste disponible en continu. Pour plus d’informations, voir Conditions prérequises pour Exchange Server 2013 .
Tarification et licences des produits serveur
Non. Les CAL Standard et Entreprise peuvent toutes deux être utilisées avec les deux éditions serveur.
Une licence serveur est requise pour chaque instance d’Exchange Server 2013 en cours d’exécution, qu’elle soit installée en mode natif sur une machine physique ou sur une machine virtuelle. En savoir plus sur la prise en charge de la virtualisation .
Non. Les utilisateurs externes n’ont pas besoin de CAL pour accéder à Exchange Server 2013 ; les droits d’accès aux fonctionnalités Exchange standard pour les utilisateurs externes sont à présent incluses dans la licence Exchange Server 2013 elle-même.
Les clients peuvent toujours se procurer une licence d’Exchange Server 2013 avec une CAL par utilisateur ou par appareil. Si plusieurs utilisateurs partagent le même ordinateur de bureau et n’accèdent pas individuellement au serveur Exchange à partir d’autres emplacements, comme leur ordinateur à domicile, ils peuvent se contenter d’une CAL par appareil.
Les clients peuvent se procurer les fonctionnalités d’archive sur place et de conservation inaltérable par le biais de l’archivage Exchange Online pour Exchange Server. Ils peuvent se procurer une sécurité avancée par le biais d’Exchange Online Protection. Toutes les autres fonctionnalités Premium sont uniquement disponibles dans la suite Entreprise CAL ou E-CAL.
Oui, les abonnements à Exchange Online Protection (EOP) sont facturés annuellement aux clients pour leur permettre de protéger leurs utilisateurs contre les virus et le courrier indésirable, ainsi que pour la protection contre la perte de données (DLP) dans Exchange Online (collectivement, les « Services »). Les clients peuvent également choisir d’acheter la CAL Exchange Enterprise sans les services s’ils n’ont pas besoin de la protection contre la perte de données ou de la protection contre les virus et le courrier indésirable.
Dans le cas d’une licence Open, la CAL Exchange Enterprise est disponible avec ou sans les services. Dans le cas d’une licence Select, les clients ont deux possibilités. Ils peuvent acheter la Licence (L uniquement) et se procurer la CAL sans la Software Assurance ou les Services. Ou, s’ils veulent la Software Assurance (L&SA), ils doivent également acheter les Services.
Tarification et licences Exchange Online
Les licences Exchange Online sont concédées par le biais d’un modèle d’abonnement au sein duquel chaque utilisateur a besoin d’une licence d’abonnement utilisateur (USL). Trois types d’abonnements sont également disponibles : Exchange Online Kiosk, Exchange Online Plan 1 et Exchange Online Plan 2. Ces abonnements peuvent être achetés séparément ou dans le cadre d’un plan Office 365 incluant SharePoint Online, Lync Online et Office ProPlus.
Non. Les boîtes aux lettres de ressources, y compris les boîtes aux lettres de salle et les boîtes aux lettres d’équipement sont des types spéciaux de boîtes aux lettres qui sont fournis gratuitement dans le cadre d’Exchange Online. Il n’y a pas de limite au nombre d’abonnements de salle de conférence.
Non. Les boîtes aux lettres partagées n’ont pas d’informations d’identification et, par conséquent, sont uniquement accessibles aux utilisateurs sous licence qui bénéficient d’un accès délégué (autorisation d’accès complet à la boîte aux lettres, envoyer en tant que ou envoyer pour le compte de). Remarquez que les utilisateurs d’Exchange Online Kiosk n’ont pas d’accès délégué et ne peuvent dès lors pas accéder aux boîtes aux lettres partagées.

Les boîtes aux lettres partagées disposent d’un quota inférieur aux boîtes aux lettres standard (10 Go), et ne possèdent pas une archive personnelle ou des capacités de conservation légale. Si vous avez besoin de ces fonctionnalités, vous pouvez acheter Exchange Online Plan 1 ou Plan 2 et l’affecter à la boîte aux lettres partagée.

Il n’y a pas de limite au nombre de boîtes aux lettres partagées.
Vous devez attribuer la boîte aux lettres partagée à un abonnement Plan 1 Exchange Online plus l’archivage Exchange Online ou à un abonnement Exchange Online Plan 2 de manière à activer l’archive sur place. Une boîte aux lettres partagée ne peut pas être utilisée pour archiver des courriers électroniques pour une organisation, à l’exception des messages envoyés à partir de la boîte aux lettres partagée ou des messages reçus par la boîte aux lettres partagée.

La fonctionnalité d’archive sur place peut uniquement servir à archiver le courrier de l’utilisateur ou de l’entité auquel une licence a été appliquée. L’utilisation d’une archive sur place comme mode de stockage du courrier de plusieurs utilisateurs ou entités est interdite. Par exemple, les administrateurs informatiques ne peuvent pas créer de boîtes aux lettres partagées et inviter les utilisateurs à copier (via CC ou une règle de transport) une boîte aux lettres partagée à des fins explicites d’archivage.
Vous devez affecter à la boîte aux lettres partagée un abonnement Exchange Online Plan 2 pour pouvoir la placer en conservation inaltérable.
Les boîtes aux lettres de dossiers publics sont disponibles dans Exchange Online Plan 1 et Plan 2. Elles ne sont pas disponibles pour les utilisateurs Exchange Online Kiosk.
Non. L’utilisation de la journalisation, des règles de transport ou des règles de transfert automatique pour copier des messages dans une boîte aux lettres Exchange Online à des fins de livraison double n’est pas autorisée. Pour conserver les messages, vous devez placer le contenu en conservation inaltérable ou journaliser les messages dans une cible de journal externe.
Il n’y a pas de limite à la durée de la stratégie de conservation. Vous pouvez définir la durée de conservation en fonction des besoins de votre entreprise.
La fonctionnalité d’archive sur place dans Exchange Online Plan 2 fournit un stockage illimité des données de messagerie électronique pour un utilisateur. L’archive sur place dispose d’un quota par défaut qui est suffisamment important pour tenir compte d’une utilisation raisonnable, y compris l’importation des anciens courriers électroniques d’un utilisateur. Dans l’éventualité peu probable où un utilisateur atteindrait ce quota, un appel au support Office 365 est requis. Pour plus d’informations sur l’archivage, voir la description des services Exchange Online .
Microsoft fournit une capture de fichier PST pour le chargement par lots libre-service des données d’historique dans l’archive sur place. Les utilisateurs finaux ou les administrateurs peuvent également utiliser Outlook pour importer des éléments à partir de fichiers PST dans l’archive sur place. En outre, si vous planifiez toujours votre migration vers Office 365, vous pouvez importer le contenu du fichier PST dans des boîtes aux lettres locales avant de déplacer les boîtes aux lettres vers Exchange Online. Aucun frais n’est associé à l’une de ces méthodes de chargement des données d’historique.
Différentes options sont disponibles :
  • Vous pouvez exporter les données de cet utilisateur dans un fichier PST et le stocker en local. En savoir plus .
  • Vous pouvez conserver les données dans la boîte aux lettres de cet utilisateur en plaçant ce dernier en conservation inaltérable et en marquant la boîte aux lettres comme étant inactive, comme décrit ici . Il n’est pas nécessaire de conserver une licence d’abonnement d’utilisateur pour la boîte aux lettres inactive.
  • En cas de déploiement hybride d’Exchange Server et Exchange Online, vous pouvez remigrer la boîte aux lettres en local. En savoir plus sur les déploiements hybrides ici .
Exchange Online Kiosk a été conçu pour les utilisateurs nécessitant moins de fonctionnalités de messagerie parce qu’ils n’ont pas d’ordinateurs dédiés. L’abonnement fournit 1 Go d’espace de boîte aux lettres par utilisateur et un accès web par le biais d’Outlook Web App. Certaines fonctionnalités sont désactivées pour les utilisateurs de Kiosk, y compris les règles de boîte de réception, les boîtes aux lettres de dossiers publics, les boîtes aux lettres de sites, les boîtes aux lettres partagées et les accès délégués aux autres boîtes aux lettres. Pour plus d’informations, voir la description des services Exchange Online .
Oui, tous les abonnements Exchange Online, y compris Exchange Online Kiosk, autorisent des fonctionnalités à l’échelle de l’entreprise telles que la découverte électronique sur place, la journalisation, les stratégies de rétention personnalisées et le filtrage Premier du courrier indésirable et des programmes malveillants par le biais d’Exchange Online Protection (EOP).
Les utilisateurs avec des boîtes aux lettres Kiosk bénéficient du même contrat de niveau de service en matière de disponibilité et de redondance géographique que les autres boîtes aux lettres Exchange Online.
Pour placer une boîte aux lettres Kiosk en conservation inaltérable, vous devez mettre à niveau celle-ci vers Exchange Online Plan 2 ou vous procurer le complément Archivage Exchange Online pour Exchange Online.
Non. Lorsqu’un abonnement Kiosk est affecté à un utilisateur, l’intégration de la messagerie instantanée et de la présence dans Outlook Web App est désactivée, même si l’utilisateur dispose d’un abonnement Lync Online. En outre, étant donné que l’accès des services Web Exchange aux boîtes aux lettres Kiosk est bloqué, les mises à jour de présence basées sur le calendrier dans Lync n’auront pas lieu pour les travailleurs Kiosk et les messages d’absence du bureau ne s’afficheront pas. Un abonnement Exchange Online Plan 1 doit être affecté aux utilisateurs qui ont besoin de ces fonctionnalités.
Oui. Dans le portail Microsoft Online Services, vous pouvez affecter à l’utilisateur un nouvel abonnement et supprimer l’ancien. Les fonctionnalités de l’utilisateur seront automatiquement mises à jour dans Exchange Online. La procédure d’achat de nouveaux abonnements et d’annulation des anciens abonnements peut varier. Pour plus d’informations, voir votre contrat de licence spécifique.
Oui. Dans le portail Microsoft Online Services, vous pouvez affecter à l’utilisateur un nouvel abonnement et supprimer l’ancien. Les fonctionnalités de l’utilisateur seront automatiquement mises à jour dans Exchange Online. Pour une transition en douceur, supprimez les conservations inaltérables dans la boîte aux lettres de l’utilisateur avant de lui affecter le nouvel abonnement. Le comportement de passage à une version antérieure a lieu comme suit :
  • Données de la boîte aux lettres : toutes les données dans la boîte aux lettres et l’archive de l’utilisateur sont conservées. Si l’utilisateur dispose d’un volume de données supérieur à 50 Go dans la boîte aux lettres principales (archive comprise), la conversion aura lieu, mais la boîte aux lettres ne sera plus conforme en matière de licence tant que les données excédentaires n’auront pas été supprimées par l’utilisateur.
  • Conservation inaltérable : si la boîte aux lettres est en conservation inaltérable, l’archive est conservée. La boîte aux lettres ne sera plus conforme en matière de licence tant que l’archive permanente n’aura pas été supprimée. Si vous utilisez la synchronisation d’annuaires, vous pouvez supprimer la conservation inaltérable en mettant à jour l’objet Active Directory de l’utilisateur. Dans le cas contraire, vous devez appeler le support technique pour procéder à sa suppression.
  • Messagerie vocale hébergée : cette fonctionnalité est automatiquement désactivée pour l’utilisateur dans le cadre de la transition.
La procédure d’achat de nouveaux abonnements et d’annulation des anciens abonnements peut varier. Pour plus d’informations, voir votre contrat de licence spécifique.
Oui. Dans le portail Microsoft Online Services, vous pouvez affecter à l’utilisateur un nouvel abonnement et supprimer l’ancien. Les fonctionnalités de l’utilisateur seront automatiquement mises à jour dans Exchange Online. Pour une transition en douceur, supprimez les notifications par SMS et les règles de boîte de réception de l’utilisateur avant de lui affecter le nouvel abonnement. Le comportement de passage à une version antérieure a lieu comme suit :
  • Taille de la boîte aux lettres : si la taille dépasse 2 Go, l’action échouera.
  • Règles de la boîte de réception : les règles de la boîte de réception existantes sont conservées mais elles ne sont pas modifiables. Vous pouvez contacter le support d’Office 365 et leur demander de supprimer les règles des utilisateurs en votre nom de façon à mettre la boîte aux lettres en conformité avec les termes de la licence.
  • Notifications par SMS : les notifications par SMS existantes sont conservées, mais aucune nouvelle notification ne peut être créée. Vous pouvez contacter le support d’Office 365 et leur demander de supprimer les notifications par SMS existantes des utilisateurs de façon à mettre la boîte aux lettres en conformité avec les termes de la licence.
La procédure d’achat de nouveaux abonnements et d’annulation des anciens abonnements peut varier. Pour plus d’informations, voir votre contrat de licence spécifique.
Si vous installez un serveur Exchange 2010 uniquement pour faire office de passerelle entre l’environnement local hérité d’Exchange Server 2003/2007 et Exchange Online, vous pouvez demander une clé de serveur d’« édition hybride » pour obtenir une licence pour le serveur.
Oui. Vous pouvez utiliser votre clé de serveur Édition hybride pour obtenir des licences pour plusieurs serveurs, pour autant que le serveur Édition hybride soit utilisé conformément aux instructions ci-dessus.
Non. Exchange Server 2013 inclut des fonctionnalités hybrides en mode natif, de sorte que vous pouvez connecter votre organisation Exchange Server 2013 à Exchange Online sans serveur Édition hybride. L’édition hybride est destinée uniquement aux organisations exécutant Exchange Server 2007 ou Exchange Server 2010. Les clients Exchange Server 2010 peuvent également continuer à connecter leur organisation directement à Exchange Online sans serveur Édition hybride supplémentaire s’ils utilisent le dernier Service Pack, ou peuvent choisir d’installer un serveur hybride Exchange Server 2013. Les clients Exchange 2003 peuvent continuer à utiliser les serveurs Exchange 2010 Édition hybride pour se connecter à Exchange Online avec le Service Pack le plus récent.
Vous pouvez faire pointer votre enregistrement MX vers Exchange Online dans un environnement hybride. Dans ce scénario, Exchange Online Protection (EOP) fournit un filtrage contre le courrier indésirable et les programmes malveillants sur les courriers entrants pour les utilisateurs en local, de sorte que les utilisateurs en local ont besoin d’abonnements EOP.
Votre client Exchange Online (et les boîtes aux lettres Archivage Exchange Online, le cas échéant) doit d’abord être complètement mis à jour avec la nouvelle version d’Exchange Online, qui est basée sur Exchange Server 2013, avant d’installer des serveurs Exchange Server 2013 en local. La configuration d’Exchange Server 2013 inclut une vérification vous permettant d’éviter que votre organisation accède à un état non pris en charge. Une fois que votre client Exchange Online a été mis à jour ou si vous vous connectez à un nouvel environnement Exchange Online pour la première fois, vous pouvez installer Exchange Server 2013 une fois que les conditions préalables requises ont été remplies.
Si vous installez un serveur Exchange 2010 uniquement pour faire office de passerelle entre l’environnement local hérité d’Exchange Server 2003/2007 et Exchange Online, vous pouvez demander une clé de serveur d’« édition hybride » pour obtenir une licence pour le serveur. Si vous installez un serveur Exchange 2013 uniquement pour faire office de passerelle entre l’environnement local hérité d’Exchange Server 2007/2010 et Exchange Online, vous pouvez également demander une clé de serveur d’« édition hybride » pour obtenir une licence pour le serveur.
{"pmgControls":[{"functionName":"Accordion","params":".accordionWrapper|.accordionBtn|.accordionContent|.showIcon|.hideIcon|.showHideAll"},{"functionName":"Accordion","params":".accordionWrapper2|.accordionBtn2|.accordionContent2|.showIcon2|.hideIcon2|.showHideAll2"}]}