Gérer le Big Data et les feuilles de calcul pour en tirer parti


Vous avez lu les blogs les plus récents. Vous avez assisté aux conférences. Le Big Data est désormais au centre des stratégies de nombreuses entreprises car il offre de précieux avantages dans l’environnement concurrentiel actuel. Chacun sait aujourd’hui que le Big Data est capable de fournir des éclairages qui peuvent faire toute la différence pour une entreprise.

Par conséquent, maintenant que tout le monde a recours au Big Data, une question subsiste : comment tirer parti des données une fois celles-ci extraites ?

none

Donnez vie à vos données

Apprenez à créer des supports convaincants offrant une représentation visuelle parfaite de vos données.

Téléchargez l’e-book gratuit

Proactivité contre réactivité en matière de données

En adoptant une approche proactive de l’analyse du Big Data, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir. Plutôt que de vous contenter de recueillir des données, vous devez adopter une approche disciplinée et bien appréhender votre plan et votre stratégie afin d’accroître vos chances de réussite. À défaut de relier ou de mettre en corrélation les relations ou hiérarchies entre vos données, ces dernières peuvent rapidement devenir ingérables.

Dans beaucoup d’entreprises, cette tâche incombe à un poste relativement nouveau : le responsable des données. Cette personne est chargée de superviser l’utilisation des informations en tant que ressources, généralement via le data mining ainsi que le traitement et l’analyse des données.

Transformer les données en informations et les informations en aides à la décision

Rien ne différencie le Big Data des autres types de données externes. Seule l’échelle change. Lorsque vous êtes confronté à des ressources informationnelles très volumineuses, très rapides et/ou très diversifiées, la rentabilité et la prise de décisions éclairées restent déterminantes.

Exemple courant : les données partent de différentes sources de données en flux montant et transitent par des bases de données. Puis elles parviennent à vos outils de création de rapports et d’analyse, parfois sous la forme de feuilles de calcul.

La taille des données est parfois gérable. Il vous est alors possible d’effectuer des arbitrages en peu d’étapes.

Mais le plus souvent, vos requêtes génèrent des dizaines de milliers de lignes.

Et ces feuilles de calcul peuvent sembler insurmontables. Les lignes et les colonnes s’accumulent, toutes plus précieuses les unes que les autres. Malheureusement, la capacité humaine à traiter ces informations brutes dans un délai convenable n’a pas suivi l’évolution du Big Data.

Avec le Big Data, le meilleur moyen de relever les défis auxquels vous pouvez être confronté en termes d’évolution consiste à utiliser vos outils. Grâce aux nettoyages et ajustements répétés, vos données restent gérables. Certains outils analysent même vos données et vous présentent différentes options de tableaux.

Tirer parti de vos outils

Ces outils de Big Data couvrent un large éventail de complexités. Les outils de création de rapports indiquent ce qui s’est passé. Les outils d’analyse indiquent pourquoi un événement s’est produit. Les outils de surveillance suivent l’activité en cours. Les outils de prévision indiquent ce qui pourrait se passer. Les outils prédictifs indiquent ce qui se passera probablement. Les outils prescriptifs peuvent même indiquer quel genre de mesures vous pouvez prendre.

Ne vous laissez pas intimider par le Big Data. Abordez-le en souplesse, en essayant de comprendre à quoi servent vos outils. Vous pourrez alors prendre des décisions en toute confiance.

Produits connexes

Surface Laptop affichant Word

Commencez à utiliser Office 365

Accédez à la suite Office que vous connaissez, et tirez parti des outils destinés à renforcer la collaboration et la productivité à tout moment et en tout lieu.

Achetez maintenant